Menu
  • Nouveau
Saké Gozenshu 1859 Le Saké
  • Saké Gozenshu 1859 Le Saké
  • Saké Gozenshu 1859 Le Saké

Saké Gozenshu 1859

Saké Gozenshu 1859

Réf : NISTSU8

23,50 €
TTC

Gozenshu 1859, un saké qui marque la transition dans la fabrication du saké par la maison Tsuji Honten. Être créatif et innovant est essentiel pour répondre aux besoins de l'époque.

Quantité
En Stock

favorite_border favorite
  • Qualité et traçabilité garanties Qualité et traçabilité garanties
  • Paiement sécurisé Paiement sécurisé
  • Le conseil d'experts Le conseil d'experts

Les maîtres artisans de Tsuji Honten ont commencé à se demander quelles «noblesse et beauté inébranlables» ils doivent poursuivre pour continuer perpétuellement à brasser là où ils sont, tout en réfléchissant à l'héritage à laisser aux générations futures.
Pour perfectionner leur artisanat et en purifier tous les aspects, la réponse devient une évidence : privilégier la variété de riz Omachi tout en convertissant l'ensemble de leur fabrication de saké au brassage Bodaimoto.
Le brassage Bodaimoto, pour les Gozenshu (saké des Seigneurs), est une technique médiévale de fabrication des pieds de cuve (Shubo, Moto) courante il y a 1 000 ans consistant à mélanger du malté dans une grande quantité d’eau pure.
Pour notre Gozenshu 1859, le riz malté est placé dans un linge puis trempé dans une cuve d’eau pure pendant 10 à 25 jours et, sous l’action des bactéries naturelles lactiques et levures présentes naturellement dans l’environnement se charge en acide lactique. L’acidité de l’eau (pH) peut alors monter jusqu’à 6.5. Cette eau acide est appelée eau « soyashi » ou « soyashimizu ». Elle permet la création du pied de cuve ou mère de saké. Elle favorise le développement des bonnes levures et prévient la formation ou l’apparition de mauvaises bactéries. L’ajout de riz cuit vapeur et de kôji permettront la création du shubo (pied de cuve, mère de saké). Le kobo (levure) est alors ajouté et donnera naissance 10 à 14 jours plus tard, au moromi.
De ce moromi sera extrait le saké. «1859» correspond à la naissance du riz Omachi.
C’est à cette époque qu’un agriculteur de Bizen (Préfecture de Okayama), Jinzo Kishimoto, découvre et exploite deux plants de riz, connus de nos jours sous le nom Omachi, dont la qualité est nationalement réputée au Japon.
Les municipalités de Setocho et Akasaka dans l'ancien comté d'Akaiwa, situé au sud-est d'Okayama, sont connues pour produire le meilleur riz Omachi.
Au cours des 25 dernières années, Tsuji Honten s'est associée à Setocho Omachi Bukai (le groupe d'étude des agriculteurs de Setocho sur le riz Omachi de spécialité) pour l'approvisionnement de son riz.
En 2019, année du 160e anniversaire de la découverte de la variété de riz Omachi, elle lance conjointement un nouveau projet intitulé «Projet Tokujo Omachi» pour créer le riz Omachi de qualité spécialisée.
Au début des années 80, Tsuji Honten est le fer de lance de la renaissance de la méthode Bodaimoto, perdue au début de la période Showa (1926-1989). Bien qu'environ 40% de leur saké ait été brassé avec cette méthode, ils sont convaincus que cette ancienne technique de brassage a des possibilités infinies.
En entrant au cœur de leur philosophie brassicole et en revenant à une méthode classique en tant que telle, Tsuji Honten s’apprête à prendre le monde par surprise en montrant un monde plus profond et plus intéressant du saké.
Pour lancer le plan «100% Bodaimoto», les Gozenshu sont nés.
Ce saké sec est remarquable, une belle acidité, une bouche complexe, presque perlante, aux notes de noix fraîche, de poire et de banane.
Côté dégustations, nous recommandons les accords avec les fruits secs, les fromages à pâte persillée, l’avocat, les fromages frais de chèvre, le sashimi de thon, les poissons gras grillés, les huîtres, le caviar, les jambons de porc ibérique.

NISTSU8
Origine
Okayama, Japon
Brasseur
TSUJI HONTEN
Poids
720 ml net
Conditionnement
flacon couleur verte
Ingrédients
riz omachi, kôji
Conservation
+5°C à +10°C
Volume d'alcool pur
16%
Degré de polissage du riz "seimaï-buai"
65%
Kobo/levure
1401
Acidité
1.7
Filtrage
Yabuta : Le filtre-presse Yabuta est un système d'air comprimé équipé d'un style horizontal développé à l'origine par la société YABUTA. Le filtre-presse Yabuta est équipé de la fonction supérieure de filtration et de déshydratation. Ce système ne crée aucun dommage au liquide filtré.
Robe
aspect trouble
Bouche
complexe
fraîche
suave
épicée
Température idéale de dégustation
+8°C à +10°C
Service
Riedel Junmai
Catégorie
Bodaïmoto Junmaï
Gozenshu
Valeur du compteur de saké (SMV)
+4
Catégogie Accise
W200
Recommandation
L'ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE. A CONSOMMER AVEC MODERATION. LA CONSOMMATION DE BOISSONS ALCOOLISEES PENDANT LA GROSSESSE, MEME EN FAIBLE QUANTITE, PEUT AVOIR DES CONSEQUENCES GRAVES POUR LA SANTE DE L’ENFANT. LA VENTE D'ALCOOL EST INTERDITE AUX MINEURS DE MOINS DE 18 ANS
TSUJI HONTEN

La brasserie Gozenshu (Tsuji Honten Co., Ltd.) a été fondée en 1804 dans l’arrondissement de Katsuyama, ville de Maniwa-shi, Préfecture de Okayama, par Yahei Tsuji, marchand reconverti dans la fabrication du saké. Dès ses débuts, l’entreprise est choisie pour approvisionner la maison de Lord Miura, le Daimyo (Seigneur) de la province. Ses sakés prennent alors le nom de "Gozenshu" - saké dédié au seigneur. Le saké était également très apprécié des habitants sous le nom de marque "Manetsu".

Dans la même catégorie :