Menu
Udon japonais

Udon

Les udon sont des pâtes traditionnelles japonaises, en général épaisses, confectionnées à base de farine de blé et fréquemment consommées avec du bouillon dashi (bouillon traditionnel japonais à base de kombu et souvent parfumé avec de la bonite séchée Katsuobushi). Selon les régions, la méthode de fabrication et la technique de cuisson ainsi que les garnitures peuvent varier. Mais les udon eux-mêmes ont un goût très simple. Bien que souvent consommés à la maison, ils sont également servis dans des restaurants familiaux ou spécialisés. Ils n’en restent pas moins l’un des plats japonais les plus consommés au Japon. Ils sont en général consommés froids l’été et chauds l’hiver. Les bouillons ou sauces tsuyu qui les accompagnent à la dégustation sont tout aussi importants.

  • Sômen
    <p>Les sômen sont issus traditionnellement de l’ouest du Japon, depuis le huitième siècle. Ils ont fait la réputation du Kansaï, de Nagasaki (Shimabara), de l’île de Shodoshima. En effet, ces régions concentrent les zones de culture du blé. Les sômen sont de fines nouilles consommées généralement froides l’été car elles sont rafraîchissantes. Leur fabrication est complexe, manuelle pour les meilleures. Plus les sômen sont fins, plus ils sont chers et rares. La cuisson est très rapide, rarement plus d’une à deux minutes à l’eau bouillante. Les rincer à l’eau glacée est nécessaire pour stopper la cuisson. Pour les déguster, vous pourrez les tremper dans un tsuyu tout simple : sauce soja, cive, gingembre râpé, wasabi, un peu de bouillon dashi au katsuobushi. En dehors de l’été, les sômen sont souvent consommés chauds.</p>
  • Ramen
    <p>Les ramen sont très populaires au Japon. Ils se consomment en général frais. La région de Fukuoka est très réputée d’ailleurs pour ses échoppes mobiles le long des rues ou tout un chacun peut venir se restaurer sur le pouce. Pour la gamme Igarashi Seimen que nous vous proposons, la préparation est simple : versez les ramen dans 550 ml d’eau bouillante et laissez cuire pendant 5 minutes. Puis ajoutez le contenu du sachet de bouillon déshydraté en prenant soin de bien le diluer en remuant. Retirez du feu puis laisser reposer 2 minutes et dégustez !</p>
  • Soba
    <p>Les soba, pâtes traditionnelles japonaises, confectionnées à base de sarrasin font l’objet d’un véritable culte au Japon. Elles sont en général consommées froides l’été et chaudes l’hiver. Les bouillons ou sauces tsuyu qui les accompagnent, à la dégustation, sont tout aussi importants.</p>
  • Hiyamugi
    <p>On dit que l'origine du «hiyamugi» est «kiri (coupé) mugi (blé), qui est apparu à l'époque de Muromachi (1336 et 1573, époque de « règne » des shoguns Ashikaga). Ces nouilles étaient dénommées « kirimugi » car elles étaient fabriquées en coupant les udon en fines lanières. Lorsque ces nouilles étaient cuites à ébullition et mangées telles quelles, chaudes on les appelait « Atsumugi » (blé chaud), et froides elle prenait le nom de "Hiyamugi" (blé froid).</p>

Il y a 13 produits.

Affichage 1-12 de 13 article(s)

Filtres actifs