Menu
Vinaigre rouge de riz Akasu Yohei
  • Vinaigre rouge de riz Akasu Yohei
  • Vinaigre rouge de riz Akasu Yohei

Vinaigre rouge de riz Akasu Yohei

Vinaigre rouge de riz Akasu Yohei

Réf : NISYJ1

41,00 €
TTC

Le vinaigre rouge Akasu est fabriqué à partir de lie de saké depuis l’ère Edo, période à laquelle le saké était fabriqué à profusion.

Quantité
Bientôt disponible

Prévenez-moi lorsque le produit est disponible
  • Qualité et traçabilité garanties Qualité et traçabilité garanties
  • Paiement sécurisé Paiement sécurisé
  • Le conseil d'experts Le conseil d'experts

Les brasseurs de saké réalisèrent que la lie qui restait au fond des cuves voyait sa couleur passer de l’ocre au brun rouge, réaction naturelle due aux levures et au kôji. Aka signifie rouge en japonais et c’est cette couleur de la lie qui a donné son nom au vinaigre.
La lie de saké, maturée longuement, prend des notes de plus en plus douces. Les protéines se transforment en acides aminés et en peptide et l’amidon se décompose en sucre et en acide organique.
La première fermentation de la lie, par ajout d’eau, est alcoolique. L’acidité se développe alors puis débute une fermentation acétique lente, conférant au vinaigre ses notes suaves et aromatiques.

Nos accords parfaits : Le Akasu est très utilisé par les Maîtres sushi. Il ne nécessite pas un ajout de sucre ou de sel important pour révéler ses flaveurs, et trouvera largement sa place dans la cuisine occidentale.

NISYJ1
Origine
Tokyo, Japon
Poids
1.8 L net
Conditionnement
bouteille PET
Ingrédients
eau, lie de saké (riz, riz-kôji)
Conservation
à l'abri de la lumière et de la chaleur
Utilisation en
Cuisine
YOKOI JYOZO

Peu le savent mais le sushi est né au sein de la Préfecture de Tokyo. Il est à noter que Tokyo était appelée EDO MAI SUSHI, berceau du nigiri sushi.
Autrefois actifs par centaines, les artisans spécialistes du vinaigre de riz à sushi ont tous disparus, victimes de l'industrialisation.

Rien ne prédestinait Monsieur Yokoi, en 1937, à se lancer dans la confection de vinaigres de qualité. En effet, son activité majeure se concentrait sur le négoce du bois.
Passé Maître vinaigrier, il développe ses propres méthodes de fermentation et se met à produire des vinaigres de très haute qualité, vinaigres plébiscités ce jour par tous les meilleurs restaurants à sushi du Japon. En effet, plus de 75% des étoilés Michelin, spécialisés en sushi sur l'ensemble du Japon, utilisent exclusivement ses vinaigres. Les plus rares font l'objet d'une liste d'attente conséquente.

Dans la même catégorie :