Menu
Saké Gozenshu Den Junmaï Daiginjô
  • Saké Gozenshu Den Junmaï Daiginjô
  • Saké Gozenshu Den Junmaï Daiginjô
  • Saké Gozenshu Den Junmaï Daiginjô

Saké Gozenshu Den Junmaï Daiginjô

Saké Gozenshu Den Junmaï Daiginjô

Réf : NISGS30-4-D

21,00 €
TTC

Le Gozenshu est un vin de riz fermenté, nec plus ultra des Nihon Shu, dont la consommation était réservée aux Seigneurs dans le Japon féodal. Den signifie tradition.

Conditionnement
Quantité
En Stock





  • Qualité et traçabilité garanties Qualité et traçabilité garanties
  • Paiement sécurisé Paiement sécurisé
  • Le conseil d'experts Le conseil d'experts

Le Gozenshu Den est de couleur jaune pâle, d’aspect très légèrement trouble.
L’attaque est surprenante, généreuse, avec beaucoup d’ampleur, une grande finesse aromatique, des notes très fruitées d’anis vert, de pomme verte râpée, de pêche blanche, de muguet, sans aucun creux, avec un grand équilibre et une grande pureté.
Le nez est également très vin blanc qui sort de cuve, sur lie.
On est séduit par le côté pomme acidulée, la viscosité (larmes rondes), la couleur entre l’eau de vie blanche et le Sancerre jeune.
Le nez est parfois Sauvignon, entre la fleur et le fruit. Concentré et harmonieux.
En début, milieu et fin de bouche, toujours aucun creux, de la longueur, une persistance aromatique, un très bel équilibre, une grande richesse.
Aucune astringence, des amers et des sucres très agréables plus que de l’acidité.
Le cinquième goût (ou umami) est très riche.
La bouche est charnue, puissante, grasse.
On aime le côté chaud, l’acidité très équilibrée, la légère amertume très agréable.
On présage un mariage excellent avec l’amertume, les poissons, les agrumes, les légumes racines, les Saint-Jacques, les langoustines.
La longueur en bouche est déconcertante. Beaucoup d’élégance et de finesse, assez minéral.
Ce Gozenshu est très féminin.

Nos accords parfaits : vous l’apprécierez aisément avec des huîtres.
Ou, de façon plus gourmande, comme suit : prendre de très fines tranches de jambon San Daniele ou de Pata Negra qualité Bellota. Se rincer la langue et le palais avec le Gozenshu Den, puis tremper généreusement un morceau de jambon dans le Gozenshu. Prendre en bouche immédiatement. Le umami du jambon explose alors, le sel surgit très agréablement, les saveurs pétillent et grandissent. Le jambon gagne en douceur et le sel nappe langue et palais dans la plus délicieuse des sensations !
L'accord sera également remarquable avec les sashimi de thon gras ou de saumon, les viandes grillées de wagyu yakiniku, la fondue sukiyaki.

NISGS30
Origine
Miyagi, Japon
Brasseur
KATSUYAMA SUPREME
Poids
180 ml net
720 ml net
Conditionnement
flacon verre de couleur sombre, couleur de l’armure du Seigneur Date Masamune (XVIIe siècle) du fief de l’actuelle Préfecture de Miyagi
Ingrédients
riz yamada nishiki AAA (Préfecture de Hyôgo), riz-kôji
Conservation
au réfrigérateur entre +2°C et +10°C
Utilisation en
Cocktail
Volume d'alcool pur
16%
Degré de polissage du riz "seimaï-buai"
35%
Acidité
1.5
Filtrage
fukuro shibori
naturel
Robe
aspect trouble
légèrement paille
Bouche
moelleuse
soyeuse
Température idéale de dégustation
+8°C à +12°C
Service
verre à vin blanc
Catégorie
Daiginjô
Gozenshu
Junmaï
Notre conseil
Faire pivoter la bouteille à 180 degrés (tête bêche) à 2 ou 3 reprises avant ouverture et service. La saccharification de l'amidon du riz génère du glucose dont la densité est plus importante que le reste du liquide. Le glucose se trouve donc au fond de la bouteille et cette rotation lui permet de se répartir uniformément dans le flacon.
Catégogie Accise
I000
Recommandation
L'ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE. A CONSOMMER AVEC MODERATION. LA CONSOMMATION DE BOISSONS ALCOOLISEES PENDANT LA GROSSESSE, MEME EN FAIBLE QUANTITE, PEUT AVOIR DES CONSEQUENCES GRAVES POUR LA SANTE DE L’ENFANT. LA VENTE D'ALCOOL EST INTERDITE AUX MINEURS DE MOINS DE 18 ANS
KATSUYAMA SUPRÊME SAKÉ

Les nihonshu des Seigneurs
La création de la maison Katsuyama se situe à la seconde moitié du XVIIe siècle, plus précisément entre 1650 et 1688, dans la Préfecture actuelle de Miyagi contrôlée alors par un Chef Samuraï très puissant (Sengoku Daimyõ) répondant au nom de Date Masamune. La région de Sendaï était son Royaume et devait sa puissance financière à la culture du riz, véritable monnaie à l’époque mais également symbole de puissance financière.

Dans la même catégorie :