SHIMIZUMORI NAMBA

Il y a près de 400 ans, Tamenobu TSUGARU, seigneur d’un clan féodal de Hirosaki ayant gouverné la région de Tsugaru (Préfecture de Aomori), a ramené le piment Hirosaki de Kyoto et en a popularisé sa culture. Ce piment permit à la région de Hirosaki d’acquérir une notoriété sans précédent jusque dans les années 1960. A compter de cette date, il tombe en désuétude ne résistant pas aux importations des autres piments importés du reste du monde à moindre prix.

En 1997 Koichi SAGA, Docteur en agriculture réputé, rend publiques les riches valeurs nutritives de ce piment lors d’un atelier de réflexion et déclenche un mouvement populaire local dans le but de sauver et de préserver les saveurs traditionnelles d’Aomori. Une reconnaissance géographique est alors créée et prend l'appellation de « SHIMIZUMORI NAMBA »originaire de Tsugaru.

Le Docteur Saga et ses équipes régissent alors les systèmes de culture, la stricte sélection des semis, la qualité des terres cultivées… et la production reprend. De nos jours,  « SHIMIZUMORI NAMBA » est reconnue comme patrimoine régional de Tsugaru.