Liste des produits de la marque : KANESHOKU

L’histoire du “junsaï” est assez ancienne dans la gastronomie japonaise.
La première anthologie de la poésie nippone, le « Man’yôshu », au huitième siécle, utlise le mot « junsaï » comme représentation de l’été.

Le junsaï est une spécialité de la Préfecture d'Akita et, plus précisément, de Mitanechô, site qui concentre 90% de sa production.
Il s’agit d’une plante sauvage aquatique dont le développement n’est possible que dans une eau très pure, douce, et plus particulièrement l’eau naturelle des marais. Ses feuilles, délicieusement et naturellement gélatineuses, sont un met précieux, luxueux et très recherché en tant que garniture pour le bouillon dashi, les Sunomono (salades vinaigrées) et certains desserts dans la cuisine japonaise traditionnelle. Le Junsai frais est un produit saisonnier. Il se récolte exclusivement de mi-mai à début septembre.
Son nom latin est Brasenia schreberi. Il s’agit d’une plante saine et naturelle très pauvre en calories (Seulement 6 calories/ 100gr ).

La maison KANESHOKU est propriétaire de ses marais et veille à préserver la pureté de ses eaux naturelles issues des montagnes Shirakami.
Ces montagnes sont situées au nord de l’île de Honshû et bordent les Préfectures d'Aomori et d'Akita. Elles sont recouvertes de forêts primaires de hêtres, semblables à nulle autre au monde, le site ayant d’ailleurs été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1993.

La récolte du junsaï est un travail dur réservé aux femmes car le bateau est trop petit pour un homme. Les plantes aquatiques sont exclusivement récoltées à la main à longueur de journée pendant leur période de pousse.

Plus